Du bon usage de la guerre civile en France

Jacques Marseille

You are here: Home - Uncategorized - Du bon usage de la guerre civile en France


Du bon usage de la guerre civile en France

Du bon usage de la guerre civile en France a va p ter Ce pressentiment qu expriment longueur de conversations les Fran ais d montre qu ils connaissent leur histoire de France Des jacqueries m di vales aux guerres de Religion de la Fronde aux

  • Title: Du bon usage de la guerre civile en France
  • Author: Jacques Marseille
  • ISBN: 2262024464
  • Page: 336
  • Format: broch
  • a va p ter Ce pressentiment qu expriment longueur de conversations les Fran ais d montre qu ils connaissent leur histoire de France Des jacqueries m di vales aux guerres de Religion, de la Fronde aux guerres de la R volution, des journ es de juin 1848 aux massacres de la Commune, du d sastre de 1940 au suicide de la IVe R publique en 1958, la guerre civile a bien t le moteur de notre histoire et notre fa on d accomplir les ruptures De Charles V Henri IV, de Louis XIV Bonaparte, de Napol on III Charles de Gaulle, elles ont accouch de ces hommes hors du commun qui savent, plus que les autres, prendre le pouls de leur peuple et forcer son destin En historien, Jacques Marseille nous permet de comprendre les enjeux de ces guerres civiles, d clairer celle qui, larv e, se d roule sous nos yeux et d en comprendre les probables issues Entre compromis mous, nouvelles d sillusions et rupture franche avec un mod le qui appartient au pass , les Fran ais devront rapidement choisir Nul doute que cette le on magistrale d histoire les y aidera.

    • Best Download [Jacques Marseille] ↠ Du bon usage de la guerre civile en France || [Philosophy Book] PDF ✓
      336 Jacques Marseille
    • thumbnail Title: Best Download [Jacques Marseille] ↠ Du bon usage de la guerre civile en France || [Philosophy Book] PDF ✓
      Posted by:Jacques Marseille
      Published :2018-01-21T23:57:09+00:00

    One thought on “Du bon usage de la guerre civile en France

    1. Johan Rivalland on said:

      En pleine crise sur le CPE et récupération de celle-ci par tous ceux qui rêvent d'une nouvelle révolution, d'un nouveau mai 68 ou de manifester leur haine ou leur désoeuvrement (casseurs, extrême-gauche, intermittents du spectacle, soixante-huitards nostalgiques, etc.), ce petit livre vient à point nommé. (Un ouvrage étonnamment prémonitoire, car le livre de Jacques Marseille, entre autres professeur à la Sorbonne, sortait en librairie au moment-même ou cette Université connaissait [...]

    2. Aurele on said:

      Ce livre revisite l'Histoire de France à travers les périodes de crise ou de guerre civile larvée qui ont nécessité une "rupture" : 1958 avec De Gaulle et la question algérienne, Napoléon III et le décollage économique de la France ou Henri IV et les guerres de religion etc. Le livre se lit agréablement. On comprend que l'auteur est en campagne (pour qui à votre avis ?) ce qui agacera certains mais l'auteur étaye sa thèse du déclin français (à la fin) avec des arguments pertinent [...]

    3. vincentolek on said:

      Jacques Marseile est avant tout un historien, un peu provocateur parfois, et donc retrace différentes périodes houleuses qu'a traversées la France, en y cherchant des parallèles avec la situation actuelle (ce qu'il fait avec brio). Le résultat est un passionnant livre d'histoire qui n'est pas (et ne se veut pas) exhaustif et complet mais constitue une très bonne introduction à toute étude plus approfondie.Certes, le début de mandat de Nicolas Sarkozy, avec un bonapartisme affiché et as [...]

    4. Latour07 on said:

      La France possède un immense talent, celui de produire des niais, véritables Diafoirus de l'économie, de l'histoire, de la science mathématique, de la cuisine, de la médecine etc. toutes sciences dispensées en quelques gélules, et leurs contre-poisons exprimés par le rire.Diafoirus Marseille, car il s'agit bien de cet énergumène échappé du théâtre de Molière, assimile les "nonistes" qui ont refusé le TCE aux "sans-culottes" de la Révolution française ! qui en mettant leur bulle [...]

    Leave a Reply

    Your email address will not be published. Required fields are marked *